Libre Choix: Famille Liberté et Justice pour tous!

Libre Choix: Famille Liberté et Justice pour tous!

Avina: Libre Choix!

Ici est placé le projet Avina


AVINA: LIBRE AVANT TOUT! (Texte long en plusieurs chapitres.)

 

 

Ce projet est destiné à proposer une alternative au capitalisme et à défendre les droits et libertés individuelles qui ont été acquis avec beaucoup de combat, de souffrances et de sang versé.

 

 

 

 

324167.jpg

 

 

 

 

AVINA : LIBRE AVANT TOUT !

 

 

 

Deux mille cinq cents ans plus tôt, une guerre opposa les religieux conservateurs aux êtres humains. Prétextant que ceux-ci étaient des criminels avorteurs sans morales ils décidèrent de les exterminer. Ils massacrèrent leurs victimes sans aucune pitié et sans autre forme de procès ou considération à leur égard.

 

Avina est une jeune femme parmi tant d'autres. Née hybride mi-humaine

mi-animale, elle a pourtant tout d'un être humain « normal » et mène une existence tranquille dans un monde paisible. C'est sur une  terre de paix, de vie et de liberté comme tant et tant d'autres au sein d'un bel empire, qu'elle évolue tranquillement, paisiblement, comme tant d'autres. C'est un monde nouveau et riche de sa diversité, de ses différences, celui de la nouvelle humanité qui prospère librement depuis longtemps. Il s'agit de sa patrie, de ses racines.

 

Un jour, alors qu'elle est seule et célibataire, sa vie va changer. Dans un monde très libre où les humains sont bénis par de belles libertés saura-t-elle trouver le juste milieu entre ses sentiments et l'éthique ou ira-t-elle jusqu'au bout de son histoire ?

 

 

 

 

ORIGINES DES ÊTRES HUMAINS.

 

 

 

Au commencement, furent les religions, suivies par les banques, les corporations accompagnés du système capitaliste destructeur de toutes choses. Le patriarcat et l'ordre moral engendrèrent aussi beaucoup de morts et de souffrances surtout envers et contre les femmes qui furent les premières et principales victimes de ce système meurtrier et des religieux avec leurs religions.

 

À cette époque l’humanité et son monde, son univers, restent bien sombres. Les tensions montent finalement en flèche, une ultime guerre éclate et la Terre finit ravagée. Profitant de la situation, de la faiblesse des banques, des corporations et  des états détruits, la nouvelle religion unique prend le pouvoir.

 

Issue des deux plus puissantes confession existant avant leur destruction, la nouvelle force plus sexiste, malsaine, malfaisante et intolérante que jamais, veut prendre le pouvoir absolu, asservir l’humanité, les femmes et les réduire en esclavage.

 

Conscients de la monté en force d’une puissance fasciste, les blocs se forment, s’unissent et se concentrent sur un point unique où toutes les ressources se mêlent. Ceci donne naissance à un nouveau pays. Fonctionnant d’une façon nouvelle et jamais vue pour l’humanité, ce phare lumineux est néanmoins entouré de funestes ténèbres mortifères meurtrières qui détruisent la vie et la liberté.

 

Soixante ans plus tard, en ultime protestation face aux sexistes, à leur pensée unique qu'ils veulent imposer de force, ils créent les hybrides mi-humain mi-animal. Il s'en suivit le « patch » génétique. Le premier patch permit alors de contrôler la fertilité autant pour les hommes que pour les femmes.

 

Au système patriarcal criminel nataliste et meurtrier répond le système humain véritablement libre et égalitaire mais aussi raisonné, responsable et évolué. Au système de domination, de cloisonnement de tout, de fermeture de la technologie et de la connaissance pour une élite, d’échange ultra propriétarisé et fermé, répond le système libre qui prend tout en compte, échanges libres des connaissances, de la culture, du savoir général, de toutes choses.

 

Une dynamique nouvelle voit ainsi le jour, une dynamique libre dotée d'un potentiel sans égal. Le deuxième patch génétique fait alors sont apparition vingt ans après le premier, permettant cette fois aux femmes d’avorter jusqu’à environ trois mois grand maximum sans problèmes et sans limites.

 

Alors que les humains embrassent la lumière, qu’ils prospèrent comme jamais, leurs ennemis, affublé de l’horrible système patriarcal contre toute humanité/humanisme, la vie et la femme, s’enfoncent dans la noirceur et l’obscurantisme.

 

La dernière guerre éclate trente ans après avec l’apparition des hybrides de seconde génération et le début des modifications génétiques qui permettent d’améliorer la vie humaine pour être plus confortable, avec moins de risques sur les maladies plus ou moins graves d'origine génétiques. Un système de bien être et de bonheur lutte ainsi contre les forces du mal et de la mort ainsi que la dictature et la tyrannie de la pensé et de la vision unique, de la conceptualisation absurde et grotesque de la famille et de l'amour mais aussi de la sexualité.

 

Le conflit fait rage entre un système qui veut tout normaliser selon sa seule vision et sa pensée égoïste primitives uniques, et un système libre et humain qui laisse chacun avec son individualité et son humanité. Les tenants de la culture de mort tentèrent de détruire les humains, toute notion d'humanité... et la vie.

 

Conscients depuis longtemps qu’ils ne résisteraient pas au nombre alarmant de l’ennemi de la vie, les êtres humains décidèrent, quarante ans avant la guerre, de construire d’énormes installations souterraines, secrètement, dans le but de bâtir une flotte de vaisseaux capables d’aller sur une autre planète très loin d’ici, de la Terre.

 

Finalement, alors que le conflit faisait rage, que les humains affrontaient les monstres avec toutes leurs forces, qu’ils perdaient lentement mais sûrement leur combat pour la vie et pour la liberté, ils réussirent à tenir l’ennemi à distance assez longtemps pour envoyer tous les vaisseaux très loin de la planète.

 

Les installations furent détruites à coups d’explosif nucléaires polluants pour éviter qu’un jour que qui que ce soit ne découvre quelque chose si jamais quelqu’un survivait au conflit. Malheureusement, sur plus de quatre cents trente millions d’êtres humains, seuls six millions six cent mille purent être sauvés des griffes de la mort. Les autres, finirent tués dans le conflit ou brûlés dans des fours crématoires.

 

Ainsi l’humanité libre put survivre, sachant que s’ils étaient restés sur la planète mourante aucun n’y aurait survécu. Ainsi la vie l’emporta sur la mort, s’installant sur une planète très éloigné appelé… Térah, leur nouvelle patrie.

 

Nous sommes en 2528… 2528 ans après la destruction de la Terre. L’humanité est libre depuis lors et prospère librement sans entrave…

 

Les banques n’ont plus aucun pouvoir de même que les corporations, devenues de simples outils sous la tutelle et le contrôle total de l’état humain.

 

L’histoire ne s’est pas reproduite et ne se reproduira sans doute jamais désormais, du fait que ces groupes, devenus des outils, n’ont plus aucun pouvoir et appartiennent à un état riche, puissant, humain, juste et libre.

 

 

...

 


14/05/2014
0 Poster un commentaire